Compagnie de théâtre franco-argentine
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • YouTube

Criminel de Javier Daulte

Traduction: Dorothée Suarez 

Avec: Diana Sakalauskaité, Florent Mousset, Julien Eynard et Astrid Albiso

Costumes: Stephanie Wahli

Mise en scène: Caroline Gleyze

Assistant m.e.s: German de Diego

Crédit photo: Ingrid Graziani

Que se passe-t-il dans le cabinet du psychanalyste ? Dans ce confessionnal des temps modernes ? Quels secrets y sont révélés ? Et comment le psychanalyste peut-il gérer ces aveux ?

Dans « Criminel », nous suivons Diana et Claude, un couple, et leur trajectoire dans le cadre de leurs analyses respectives et les répercussions qu’elles auront sur leur vie de couple. Quel rôle joueront leurs thérapeutes dans cette évolution ? Quatuor discordant vibrant au rythme du surmoi, du moi et du ça, des transferts et des contre-transferts, ces quatre personnages nous emmènent de surprises en surprises jusqu’au retournement de situation final dans une comédie grinçante et jouissive.

La pièce est un enchaînement de huit-clos où le désir est le principal moteur de l’action, un désir systématiquement négatif qui ne pouvait conduire qu’au crime annoncé dans le titre. L’importance de l’ironie dans le traitement des personnages est essentielle dans l’appréhension de la pièce qui revendique son statut de parodie à divers niveaux de lecture : parodie du mélodrame, de l’amitié ou de la fidélité, parodie du genre policier et du réalisme dont la référence serait le cinéma d’Hitchcock et parodie du langage psychanalytique banalisé par la société contemporaine.